SCOT du Pays du Perche Ornais


Horaires des déchèteries

Rémalard en Perche

  • Heures d’été (du 1er avril au 30 septembre): 9h/12h30 – 13h30/19h du lundi au samedi
  • Heures d’hiver (du 1er octobre au 31 mars): 9h/12h30 – 13h30/18h du lundi au samedi

Colonard

  • Heures d’été (du 1er avril au 30 septembre): 9h30/12h – 14h/18h du lundi au samedi
  • Heures d’hiver (du 1er octobre au 31 mars): 9h30/12h – 14h/17h du lundi au samedi

Berd’huis

  • Heures d’été (du 1er avril au 30 septembre): 14h/18h du lundi au vendredi et 10h/12h – 14h/18h le samedi
  • Heures d’hiver (du 1er octobre au 31 mars): 14h/17h du lundi au vendredi et 10h/12h – 14h/17h le samedi

 


MSAP

La poste c’est aussi depuis quelques mois la « Maison des services au public »

Le chargé de clientèle de la poste est en charge de  plusieurs missions.

  • faire connaître la MSAP aux clients de la Poste
  • Informer et orienter les usagers.
  • accompagner les usagers dans leurs démarches administratives.
  • faciliter l’accès au numérique.

La mise à disposition de cet ‘îlot numérique’ permet également à des usagers connectés de disposer d’un scanner et d’une imprimante.

Liste des démarches accessibles à la MSAP :

  • PÔLE EMPLOI
  • CAF
  • CPAM
  • CARSAT
  • MSA
  • GRDF

et depuis avril 2017 accès à la DDFIP  (direction départementale des finances publiques)

enfin depuis octobre accès aux services de la Préfecture de l’Orne .

services des cartes grises et permis de conduire entre autres.


SMIRTOM du Perche Ornais – AVIS AUX USAGERS

Le SIRTOM nous informe  que la collecte des ordures ménagères pour la commune historique de Dorceau  est désormais effectuée tôt le lundi matin au lieu du début d’après-midi .

En conséquence il est recommandé aux usagers de sortir leurs sacs poubelle la veille au soir.


 


Prévenir les intoxications !

 


Le monoxyde de carbone est un gaz toxique qui touche chaque année, en France, plus d’un millier de foyers, causant une centaine de décès par an.

En Normandie, c’est environ 30 cas d’intoxication au monoxyde de carbone qui sont signalés chaque année, principalement dans l’habitat.

Ce gaz peut être émis par tous les appareils à combustion (chaudière, chauffage d’appoint, poêle, groupe électrogène, cheminée…).

C’est un gaz inodore, incolore et non irritant. Il est donc difficile à détecter. Après avoir été respiré, il se fixe sur les globules rouges à la place de l’oxygène et peut s’avérer mortel en moins d’une heure. En cas d’intoxication grave (chronique ou aiguë), les personnes gardent parfois des séquelles à vie.

Pour éviter les intoxications, des gestes simples

  • Avant l’hiver, faites vérifier vos installations de chauffage et vos conduits de fumée par un professionnel qualifié.
  • Veillez toute l’année à une bonne aération et une ventilation du logement, tout particulièrement pendant la période de chauffage : aérez au moins 10 minutes par jour et veillez à ne pas obstruer les entrées et les sorties d’air de votre logement.
  • N’utilisez jamais pour vous chauffer des appareils non destinés à cet usage : cuisinière, brasero, etc.
  • Ne faites jamais fonctionner les chauffages d’appoint en continu : ils sont conçus pour une utilisation brève et par intermittence uniquement.
  • Si vous devez installer des groupes électrogènes, placez-les impérativement à l’extérieur des bâtiments.

Pour en savoir plus 

Un site internet dédié à la prévention des accidents domestiques et la qualité de l’air intérieur : www.prevention-maison.fr

Un dépliant  sur la prévention des risques d’intoxication au monoxyde de carbone est disponible en téléchargement sur le site  www.ars.normandie.sante.fr.