Catégories
Info

Permanences de la plateforme habitat

 
Besoin de conseils sur la rénovation énergétique ?
Comment adapter son logement au handicap ou au vieillissement ?
Quelles aides disponibles ?
 
La plateforme du Pays du Perche ornais répond à vos questions lors de ses permanences le premier jeudi du mois de 9h30 à 12h30 à Rémalard-en-Perche.
 
Prochaines permanences :
  • Jeudi 4 juillet
  • Jeudi 8 août
  • Jeudi 5 septembre
  • Jeudi 3 octobre
  • Jeudi 7 novembre
  • Jeudi 5 décembre

Informations et prise de rendez-vous au 02 33 85 80 86 et renovation@payspercheornais.fr

Catégories
Info

Tondeuses et autres travaux bruyants

Nous vous rappelons que pour le bien-être de tous, les travaux de bricolage ou de jardinage réalisés par des particuliers à l’aide d’outils ou d’appareils susceptibles de causer une gêne pour le voisinage en raison de leur intensité sonore tels que tondeuse à gazon à moteur thermique, tronçonneuse, perceuse, raboteuse scie, etc., ne peuvent être effectués que :

– les jours ouvrables : de 8h30 à 12h et de 14h30 à 19h30.
– les samedis : de 9h à 12h et de 15h à 19h.
– les dimanches et jours fériés : de 10h à 12h.

Catégories
Info

Le camping est ouvert !

Séverine et Ludo à l'accueil du camping

Le camping municipal a rouvert le 1er avril dernier pour une nouvelle saison touristique. Séverine Levillain-Mauger assure l’accueil jusqu’au 30 septembre. Pour cette ancienne professeure des écoles et son mari Ludo, c’est une reconversion vers un univers qu’ils apprécient et connaissent bien.

« Depuis une dizaine d’années, nous avons beaucoup voyagé en camion aménagé puis en camping-car », explique Séverine. « C’est cette passion pour la découverte, la liberté, l’échange, que j’ai envie de partager avec les visiteurs du camping de Rémalard-en-Perche. »

Séverine et Ludo espèrent aussi tisser des liens avec les habitants de la commune. « L’équipe municipale nous a réservé un excellent accueil, le camping est très agréable et son ambiance familiale : la saison s’annonce pour le mieux ! »

Les sanitaires du camping ont fait l’objet d’un coup de peinture. Les vastes emplacements au bord de la rivière attendent désormais les touristes, en camping-car, caravane ou en tente. Trois tentes aménagées sont également disponibles à la location qui peut s’effectuer par téléphone ou via le site internet Vélo Léger qui met aussi à disposition des cyclotouristes un système de portage de bagages d’étape en étape.

Contact : 02 33 73 71 22 et site internet campingdesbordsdelhuisne.wordpress.com

Catégories
Info

Piégeage du frelon asiatique : les bonnes pratiques

La Fédération nationale des organisations sanitaires apicoles départementales – La santé de l’abeille (Fnosad-LSA) se fait le messager d’une communication d’Etienne CALAIS, animateur du plan national de lutte contre le frelon à pattes jaunes.

Piégeage de printemps du frelon asiatique à pattes jaunes.

Un webinaire du 18 janvier 2024 induit en erreur un grand nombre d’apiculteurs en assenant de nombreuses contrevérités sur le piégeage de printemps du frelon asiatique à pattes jaunes.

Les pièges à utiliser au printemps sont ceux recommandés dans le plan de lutte national élaboré par GDSF et FREDON France qui sont les deux OVS (organismes à vocation sanitaire animal et végétal).

Diffusion du nouveau plan à partir du 18 février 2024.

Toutes les études scientifiques et les essais terrains prouvent l’efficacité et la sélectivité de certains pièges nasses. Dans le cadre du plan national de lutte seuls les pièges testés sélectifs seront utilisés.

Les collectivités devront mettre en œuvre des mesures de piégeage dans le cadre du plan avec des organismes sanitaires et apiculteurs.

Des webinaires présentent des pièges cloches, bouteilles ou pots non sélectifs prétendument plus attractifs, ce qui n’est pas fondé. L’impact sur la biodiversité est fortement sous-estimé. Une étude ITSAP indique 264 insectes non-cibles piégés par frelon capturé, avec des pièges non sélectifs. De nombreux petits insectes utiles pour la pollinisation des arbres fruitiers sont ciblés.

Par exemple, tous les apiculteurs se doivent de connaitre les micro-hyménoptères parasitoïdes du genre Aphelinus.sp (Aphelinus mali inféodé au puceron lanigère du pommier) et Aphidius colemani parasite de 40 espèces de pucerons. Ils sont des auxiliaires indispensables à la lutte contre les pucerons. (Infos supplémentaires : https://ephytia.inra.fr/fr/C/11525/Hypp-encyclopedie-en-protection-desplantes-Les-hymenopteres-parasitoides)

Les 3 pièges actuellement recommandés dans le cadre du plan national de lutte sont :

  • Le piège japonais à étages
  • Le piège coréen à ailes
  • Le piège à grilles jaunes de type ESAT ROBIDA

Ces pièges testés et reconnus par des experts sont attractifs et les plus sélectifs. Dans ces pièges nasses, il y a un effet d’amorçage avec les frelons vivants qui sécrètent des phéromones d’alarme qui attirent les congénères.

– Attraper 2 frelons vivants et les mettre dans ces pièges accroit l’efficacité.
– Ne pas vider ces pièges pendant un mois.
– Rajouter de l’appât sucré tous les 7 jours.

L’ITSAP continue à expérimenter les pièges pour promouvoir les plus attractifs et sélectifs. La liste est modifiable.

Le nombre de pièges est un facteur important. 1 à 2 pièges par rucher est suffisant pour avoir la dynamique d’amorçage et d’entretien. De nombreux pièges restent vides de frelons s’ils sont trop nombreux.
Le piégeage de printemps doit respecter la biodiversité et utiliser les pièges adaptés.

Etienne CALAIS. Animateur du plan national de lutte contre le frelon à pattes jaunes.

Catégories
Info Travaux

Travaux de la chaufferie bois

Les travaux de construction de la chaufferie bois, à la place de l’ancien hangar communal dans la rue qui mène à l’école maternelle, ont débuté.

Cette chaufferie, alimentée en bois local issu de haies gérées durablement, alimentera une douzaine de bâtiments communaux :

  • l’espace Octave Mirbeau,
  • les 2 sites scolaires (écoles, cantine, BCD…),
  • l’office du tourisme,
  • la Poste,
  • la maison d’assistantes maternelles et le pavillon voisin,
  • la mairie et ses salles annexes.

La commune de Rémalard-en-Perche fait non seulement le choix de l’utilisation d’une source d’énergie renouvelable et locale mais aussi de davantage d’indépendance énergétique : c’est bon pour la planète, pour l’économie locale et bien sûr pour les finances communales.

Ce projet porté par le Territoire d’énergie 61 s’élève à 676 590€, subventionnés à plus de 60% :  224 130€ de l’ADEME, 145 486€ de la région Normandie et 28 200€ du Département de l’Orne.

Il reste à la charge de la commune un financement de 215 000€ qui concerne les frais de maitrise d’œuvre et de raccordement du réseau secondaire à la chaufferie.

Les travaux de construction concerneront aussi le passage du réseau de chaleur, ce qui occasionnera des fermetures temporaires de rues dans le secteur.

Vous retrouverez toutes les informations pratiques sur ces travaux et leur impact dans votre quotidien sur cette page.

Calendrier et phasage

Mise à jour du 12/04/2024

La rue Marcel Louvel sera en circulation alternée avec des feux tricolores du 22/04 au 03/05.

Le parking le long de la salle des fêtes, côté office de tourisme, reste fermé à la circulation jusqu’au 03/05.

La rue d’accès à l’école maternelle sera fermée à la circulation du 22/04 au 03/05, pendant les vacances scolaires.

Télécharger l’arrêté municipal.

Mise à jour du 19/03/2024

Phase 1 – MAM, Salle des fêtes, Office de tourisme

Afin de permettre le passage du réseau de chaleur, la circulation rue Antonin Mousset sera coupée à hauteur de la salle des fêtes et de l’école primaire, ainsi qu’entre l’office de tourisme et la salle des fêtes (parking latéral salle des fêtes) entre le lundi 18 mars et le vendredi 29 mars 2024.

La circulation se fera par la rue de l’église et la place du Champ de Foire (voir plan ci-dessous).

Télécharger l’arrêté municipal.

Début des travaux mardi 13 février 2024

Les travaux démarreront mardi 13 février avec l’installation du chantier et de la base vie.

L’accès à l’école maternelle sera maintenue pendant la durée des travaux. Néanmoins, pour des raisons de sécurité il est recommandé aux piétons d’emprunter l’accès par l’impasse Bellevue.